P1040793

   Un livre que j'ai lu avec plaisir. Voici le quatrième de couverture :

       Années 1930, dans la vallée du Giffre, en Haute-Savoie.

      Le Gros Louis tient un café de montagne ouvert seulement pour quelques habitués. Un soir, un inconnu se présente à l'heure de la fermeture. Il ressemble étrangement à Jacquot, le fils du Gros Louis, disparu dix ans plus tôt en montagne sans que l'on ait jamais retrouvé son corps. Le vieil homme lui accorde aussitôt l'hospitalité. Entre ces deux solitaires s'instaure une étrange relation : intéressée et paternelle pour le premier ; énigmatique pour le second, qui ne livre rien de son passé. Mais le trouble s'installe dans la tête du Gros Louis lorsqu'il découvre que le jeune homme porte la même veste que son fils le jour de sa disparition, un modèle rare et épuisé. Qui est réellement cet inconnu ? Qu'est-il venu chercher dans ces montagnes coupées du monde ?

     Enfin un roman où le suspens démarre dès les premières pages et qui tient en haleine jusqu'à la fin du livre. Outre la splendide description de cette région alpine, l'auteur a su traduire la très forte émotion qui se dégage entre tous ces "paumés" du roman, de leur désespoir jusqu'au dénouement inattendu.

     Une de mes meilleures lectures.

     La lumière des cimes, Patrick Breuzé, aux Presses de la Cité, collection Terres de France.

     www.patrickbreuze.com