Mes remerciements vont aux deux GAEC (groupement agricole d'élevage en commun) pour leur aimable collaboration. En particulier à mesdames Myriam Vaizant et Marie-Pierre Mathieu. On sent immédiatement dans leurs propos et leur bagout toute la passion pour l'élevage des chèvres.