Jean-Paul Chevillard, auteur

28 avril 2016

Chapitre 4

     Investie avec passion dans son métier, Hélène intervient dans différents domaines. Dont le vendredi après-midi, consacré aux courses et à la promenade d'une nonagénaire, madame Tillot, de La Clayette :

     " Le centre-ville n'était pas très loin. Ils se garèrent sous les arbres, le long du plan d'eau, en face du majestueux château. La grand-mère aimait cet endroit tranquille, une allée sablée bordée de part et d'autre de platanes sèchement taillés, et que la route séparait des maisons de la ville. Bras dessus, bras dessous, madame Tillot s'aidant de sa canne, elles parcouraient une partie des quelque mille mètres de trajet en fonction de la météo et de la fatigue de la vieille dame..."

     Une promenade qui s'achève par une proposition de madame Tillot :

   " Si vous voulez, on va passer en ville chercher des gâteaux. Avec le café que je vous préparerai à la maison, ça conviendra très bien..."

   Une pâtisserie où la serveuse, une grande fille blonde, les reçoit avec courtoisie :

   " Bonjour, Colette, dit la grand-mère, les chocolats sont-ils bons aujourd'hui ?

    - Mais comme toujours, madame Tillot, répondit-elle avec aplomb. Est-ce que c'est l'habitude de la maison de décevoir la clientèle ?

    La grand-mère avait déjà le nez penché sur la vitrine. Hélène observa la serveuse et il lui revint en mémoire la conversation qu'elle avait eue en début de semaine à Saint-Bonnet. "Cette femme qui est brouillée avec sa famille, elle travaille dans une pâtisserie, pensa-t-elle. Et elle se prénomme Colette. C'est elle."

   Progressivement, la conversation s'anime et Colette se livre :

   "De temps en temps, je participe à des cours de chocolat pas loin d'ici. En quatre heures, ils vous apprennent tout. Ca m'aide pour mon travail également.

    - Vraiment ?

    - C'est comme je vous le dis. Ca vous intéresserait ?

    - Ben...

    - Rien de plus facile ! Les cours ont lieu le premier mercredi de chaque mois."

     Hélène va-t-elle se laisser tenter ?

Posté par chevillard à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 avril 2016

Chapitre 3

     La famille Burtaud a entrepris les démarches pour que Virginie bénéficie d'un service à la personne.

     Et Hélène, aide à domicile, arrive à Saint-Bonnet pour un premier contact :

     " D'après votre contrat, je m'occupe de votre intérieur tous les mercredis matin... Je vous propose donc de passer l'aspirateur dans toutes les pièces avec un lavage de la cuisine et de la salle à manger. Je préparerai également votre repas de midi et, dans la mesure du possible, je complèterai ma matinée par un peu de repassage. Qu'en pensez-vous ?"

     Dans le courant de la conversation, Hélène perçoit un certain malaise quand on évoque la famille. Et quand la grand-mère fond en larmes, Virginie précise :

     " C'était l'anniversaire de mamie avant hier, et ma soeur ne s'est pas manifestée... Elle est employée dans un commerce de la ville, dans une pâtisserie... Seulement, elle s'est brouillée avec nous tous pour des histoires stupides. On ne l'a pas revue depuis plus d'un mois."

Posté par chevillard à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2016

Chapitre 2

     La vie s'organise à Saint-Bonnet. Claudine et Jean-Marie Burtaud, fraîchement retraités, n'en finissent pas d'aller et venir dans la région, l'un secondant Christophe, le fils qui a repris l'exploitation agricole familiale, l'autre apportant son concours à Virginie pour l'aider dans ses travaux ménagers.

     Virginie ? Enceinte de quelques mois, elle a rendez-vous ce matin chez son gynécologue. La jeune fille montrait des signes de fatigue depuis quelques jours. Son retour est attendu avec angoisse :

    "Alors ? demanda sa mère, fébrile.

     Virginie s'assit sur une chaise, comme si elle était maintenant incapable de tenir debout.

   - Le bébé va bien, dit-elle, mais je ne dois pas prendre de risques." 

     Verdict du gynécologue : il faudra que la future maman reste allongée le plus souvent possible pendant les quatre mois restant. D'où crise de larmes de cette dernière :

    "Comment on va faire pour l'entretien de la maison, la cuisine et tout le reste ? Sans trop forcer, j'avais prévu de m'en occuper encore deux mois..." 

   Claudine s'employa à déculpabiliser sa fille :

    " Ne t'en fais pas, ma chérie, on trouve toujours une solution à tout... Avec ta grand-mère qui n'est pas très habile et toi, condamnée au repos forcé, je suis sûre qu'on aura droit à une aide. Avec tous les organismes sociaux qui existent dans la région, on aura l'embarras du choix..."

 

  

 

Posté par chevillard à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 avril 2016

Chapitre 1

          A Saint-Bonnet, journée de liesse pour la famille Burtaud. La fille cadette Virginie et son mari Bernard pendent la crémaillère.

   "Le jeune couple avait acquis cette propriété sur un coup de coeur deux mois plus tôt, fin janvier. Avec l'accord de son mari, Virginie avait proposé à ses parents de leur acheter cette maison où habitait seule la grand-mère Marthe. Une occasion rêvée pour cette mamie de quatre-vingt-cinq ans, dos voûté et cheveux blancs, de demeurer encore chez elle malgré le handicap d'une santé précaire, et d'éviter ainsi le déménagement en EHPAD initialement prévu..."

   Mais cette journée est rapidement ternie par la jalousie maladive de Colette, la soeur aînée de Virginie :

   "Tu vas pouvoir t'habituer à vivre seule dans ce trou perdu ? avait-elle lâché à Virginie avec un brin de dédain.

   - Et pourquoi pas ? Entre deux déplacements, Bernard sera là et surtout je pourrai m'occuper de Mamie.

   - Ca, c'est vrai, avait-elle répliqué ironiquement, comme tu es sa chouchoute...

   - Pourquoi sa chouchoute ? Il y a aussi Christophe et toi.

   - Ne me dis pas le contraire, tu as bien manoeuvré..."

   Une situation qui s'envenime progressivement jusqu'au clash final :

   "J'ai tout compris, cria-t-elle. Je suis une empêcheuse de tourner en rond ! Je n'ai plus rien à faire ici !

  Et en joignant le geste à la parole, devant l'assistance médusée, elle sortit en claquant la porte."  

   Désolation des parents Claudine et Jean-Marie Burtaud :

   "Tout en mangeant, Jean-Marie ruminait. Il fallait mettre un terme à cette situation conflictuelle récurrente. Et il se promit de s'y employer.

   Mais qui pourrait l'aider ?"

 

Posté par chevillard à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 avril 2016

Couverture

COUV 1 JPEGEt voici la couverture de ce huitième roman !

Posté par chevillard à 06:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 février 2016

Quatrième de couverture Bons et loyaux services

     Rien ne va plus chez les Burtaud et les Mallissard . Non contente d’avoir divorcé de Julien depuis cinq ans, Colette s’est fâchée avec sa propre famille et la brouille est consommée avec sa sœur Virginie qui attend un heureux événement.

    Cette situation récurrente irrite les parents de Colette qui cherchent à résoudre ces problèmes familiaux. Mais comment ?

     L’arrivée d’Hélène, aide à domicile, dont l’emploi du temps lui permettra d’intervenir dans les deux familles va-t-elle apporter des solutions ?

     Dans ce huitième roman, Jean-Paul Chevillard nous entraîne de cours de chocolat en croisière sur les canaux en passant par une séance d’intronisation à la confrérie des Francs Cacous.

     Avec en prime un clin d’œil à une profession essentielle : l’aide à domicile.

     En couverture, le château de La Clayette. Peinture originale de Marc BERGEROT, d’Oyé (71), dont l’usage a été aimablement mis à disposition par celui-ci.

 

Posté par chevillard à 10:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2016

BON DE COMMANDE

DEJA PARUS :

1 - livre-jeu DESCENTE AUX ENFERS                                1996       5 euros   (au profit de l'Association Tous pour Lilou) 

2 - roman de terroir L'ENIGME DU PRE RONGE                    2001     14 euros

3 - roman de terroir LA DEUXIEME LISTE                           2003     15 euros

4 - roman de terroir UN ETE A SANSSEFRAIN                      2005     16 euros

5 - roman de terroir LE GOUT DU VIN BOURRU                    2007     17 euros   

6 - roman de terroir LES LENDEMAINS DE MARTHE              2009     18 euros

7 - roman de terroir LE VISITEUR INATTENDU                           2011     18 euros

8 - recueil de Nouvelles NOUVELLES ET CONTES DE NOËL       2012      14 euros

9 - roman de terroir LE SECRET DE JULIENNE                            2013      18 euros 

10 - roman de terroir  BONS ET LOYAUX SERVICES                   2015      18 euros

Adresser le règlement à :          LE PORT EST GRATUIT

    Editions de la Marguillerie

    17, rue de la Marguillerie

    71420 PERRECY LES FORGES

             OU

    Jean-Paul CHEVILLARD

    17, rue de la Marguillerie

    71420 PERRECY LES FORGES

 

 

 

Posté par chevillard à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2016

Roman n°8 Bons et loyaux services

  Rappel de mes précédentes publications :

    2001  L'énigme du pré rongé

    2003  La deuxième liste

    2005  Un été à Sanssefrain

    2007  Le goût du vin bourru

    2009  Les lendemains de Marthe

    2011  Le visiteur inattendu

    2013  Le secret de Julienne

       ... et pour 2015 (le roman est sorti en octobre) :

         Bons et loyaux services  

Posté par chevillard à 16:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 janvier 2016

roman n°8

   Non, je n'ai pas abandonné le blog. Simplement une pose pour me consacrer à l'écriture, la publication et la promotion de mon nouveau roman, le huitième. Toujours une histoire relative à la campagne bourguignonne, et en particulier au Pays Charolais et Brionnais.

   Je rappelle mon processus d'écriture, immuable depuis 2001, et surtout depuis 2005, date à laquelle j'ai placé mes intrigues romanesques dans des lieux réels.

   Phase 1 : je retiens une idée de scénario (en général, une histoire familiale où tout finit bien)

   Phase 2 : je place mon histoire dans un canton du Charolais, en variant l'endroit livre après livre, ce qui me permet d'en faire une fidèle description et de faire participer des artisans locaux (fileur de verre, potier, distillateur de goutte...) et d'introduire des manifestations régionales typiques(festival du boeuf à Charolles, promenade sur les canaux à Digoin, fabrication de fromages de chèvre, etc).

   Phase 3 : rédaction de mon roman, correction par un comité de lecture, mise en page informatique, y compris couverture, puis impression à Dijon (société Dicolor depuis le 1er roman).

    Phase 4 : après impression, mise en dépôts d'une partie des livres (librairies, maisons de presse, points presse, grandes surfaces, etc).

   Phase 5 : séances de dédicaces (une dizaine), et participation à des salons du livre et à des marchés d'été ou de Noël.

Posté par chevillard à 16:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juillet 2015

   Au fait ! Avez-vous mon adresse mail ?

   jep.chevillard@wanadoo.fr

   Je vous souhaite de bonnes vacances.

   A bientôt pour le détail de mon prochain roman (le 8ème). Le manuscrit est actuellement à  la correction.

   Parution envisagée : septembre/octobre prochains.  

Posté par chevillard à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]